L'évolution des mentalités

« Parmi les choses qui ont changé de 1969 à 2009 » publié dans Ouest France par Chaunu :

Dans cette caricature deux dates sont opposées :

1969, Ici les couleurs sont sombres, ce qui rappelle « l'ancien temps ». L'élève ne contestaient pas ses notes, son visage représente la tristesse dûe à ses mauvais résultats.

À l'époque, le professeur se faisait respecter par les parents et les élèves.

La phrase «  C'est quoi ces notes ? » est destiné à l'élève.

2009, les couleurs sont vives ce qui représente le présent.

Aujourd'hui, l'élève est content malgré ses mauvaises notes. Le visage stressé su professeur désigne la peur des parents qui défendent leur enfant malgré tout.

La phrase «  C'est quoi ces notes ?» n'est plus pour l'élève mais le professeur.

En bref, la place élève/ professeur a changé , et la mentalité des parents n'est plus la même. L'enfant est roi.

Un autre exemple du cahier pédagogique

"De la violence de l'école à la violence de l'élève"

 

Deux dates sont opposées : 1961-2011

 En 1961, l'élève est intimidé par le professeur car il se fait disputer.Le professeur dit d'un ton autoritaire «  Dupont vous êtes nul ! ». Le professeur s'en prend à l'élève de manière violente.

 

En 2011, le petit garçon que l'on voyait en 1961 à grandit et est devenu professeur, seulement il se fait rabaisser par un élève très énervé «  dupont gros naze ! »

 

En conclusion, en 1961, c'étaient les élèves qui se faisait rabaisser lors de leurs mauvais résultats tandis que en 2011 ce sont les professeur qui reçoivent des réflexions de la part des élèves. Avant c'était le professeur qui détenait l'autorité tandis qu'aujourd'hui c'est l'inverse.

On constate également que le stéréotype du professeur a changé. En 1961 le professeur portait un costume cravate alors que en 2011 la tenue est plus décontractée.

39 votes. Moyenne 4.87 sur 5.

Commentaires (8)

1. dessindepresse (site web) samedi, 09 Février 2013

Oui, c'est vrai, mais l'enfant roi existe réellement. Le nombre de fois où les parents défendent leurs enfants, alors qu'ils sont fautifs....

2. Régis samedi, 09 Février 2013

Bonjour. Sur la première image, ce n'est pas l'enfant qui est roi, mais simplement le respect de l'autorité qui n'est plus, ni celui du savoir d'ailleurs : n'importe qui se permet de juger sans en avoir le niveau. De même, sur la seconde image, ce n'est pas l'élève qui a l'autorité, mais toujours le respect qui n'existe plus lorsque l'ignorant vient critiquer l'érudit.

3. Célia vendredi, 08 Février 2013

Ca c'est la réalité absolue ! Moi je dis qu'il faudrait remettre de bonnes claques à certains élèves ;)

4. Antoine vendredi, 08 Février 2013

Je trouve que cette caricature est trés juste bravo a vous 3

5. Antoine vendredi, 08 Février 2013

Je trouve cette caricature trés juste bravo a vous 3

6. Tim jeudi, 13 Décembre 2012

Sur l'image de 2009, l'enfant est fière de son acte car c'est forcement pour défendre leurs gosses que les parents s'en prennent à la prof alors que ce n'est surtout pas maintenant que les enfants sont plus intelligents qu'avant ! Donc vous pouvez parlez un peu aussi des résultats des bacs ou des brevets par exemple ... mais il faut dire qu'aussi ces examen sont peut être de plus en plus facile à obtenir donc ils perdent leurs valeurs .. Voilà voilà voilà!

7. Isabelle jeudi, 06 Décembre 2012

Je suis une maman d'un enfant qui est actuellement en CM1 et oui effectivement quand notre enfant a une mauvaise note on a tendance de dire que c'est la faute de la maîtresse car elle explique mal ou pour je ne sais quelle raison mais ce n'ai pas forcément le cas... Cette caricature, un peu exagéré, montre en effet très bien le changement qui s'est produit depuis presque un demi siècle !

8. Myriam mercredi, 05 Décembre 2012

En tant que prof des écoles et directrice retraitée...je me suis trouvée confrontée à des parents qui contestaient les notes, les punitions, les avertissements donnés par mes collègues ou moi-même.
Ce dessin est tout à fait dans le réel pour certains cas, mais ne pas en faire une généralité!
Par contre un prof dont l'autorité est contestée devant l'élève par ses parents n'a plus beaucoup de chances de voir ce cher petit lui témoigner du respect....

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×